Aîné-Avisé

Vidéos 

 

Est-ce que je suis victime d’âgisme?

Une dame âgée et sa fille se rendent à un rendez-vous chez le médecin. À la fois la fille de la dame et le médecin font preuve d’âgisme. Cette attitude est perceptible car la fille témoignent de l’impatience envers sa mère qui avance plus ou moins vite et le médecin s’adresse à la fille plutôt qu’à la mère. Lorsque le médecin s’adresse à la patiente, il parle fort (comme si toutes les personnes âgées étaient sourdes) et minimise les symptômes de la dame.

 

 

Vos informations personnelles, votre secret!

Un fraudeur soutire des informations d’une dame âgée, par téléphone, en prétextant lui vendre une offre intéressante pour des cours de yoga. En plus, il exerce une pression en lui stipulant que la vente prend fin dans la journée afin de pousser la dame à lui révéler des informations personnelles telles que son numéro de carte de crédit, sa date de naissance et son adresse. Il a su que la dame faisait du yoga en trouvant, dans les poubelles, une facture non déchiquetée.

 

Quand ouvrir la porte coûte cher

Un fraudeur gagne la confiance d’une dame âgée en lui proposant de rafraîchir sa porte de garage. Par la suite, il l’informe que cette porte est défectueuse et que la dame devrait la changer le plus rapidement possible afin d’éviter que quelqu’un ne se blesse. La dame, énervée, fait un chèque de 500 $ au fraudeur, celui-ci ayant prétexté avoir besoin d’un dépôt pour commander une nouvelle porte avant la fermeture des magasins.

 

Un cadeau empoisonné

Un homme souhaite acheter un cadeau pour son petit fils sur Internet. Or, en ouvrant un courriel, il est frauduleusement dirigé vers une fausse page Internet. Sur cette page, il donne des informations personnelles telles que son numéro de carte de crédit, sa date de naissance et son code postal. Il réalise, en allant sur le vrai site Internet de la compagnie en question, qu’il s’est fait avoir, car il n’y a pas les mêmes offres promotionnelles et il n’a reçu aucune confirmation d’achat.

 

Quand être invisible mène à l’abus

Ce scénario se déroule dans une famille allophone immigrante. Une grand-maman qui habite chez sa fille est complètement invisible dans la vie quotidienne. Pire, en plus de ne pas faire attention à elle, la famille ne la respecte pas et considèrent qu’elle vit à leur crochet. Elle ne respecte pas son milieu de vie, la tient responsable des gaffes causées par d’autres membres de la famille et lui réquisitionne son chèque de pension en entier. Elle passe la journée toute seule à faire des tâches ménagères.